Comprendre la paléoclimatologie

Pour mieux appréhender les évolutions climatiques et leurs conséquences pour demain

L’approche de la connaissance du climat passé présent et à venir est complexe et il n’est pas question ici de dire ce qui va se passer alors que les scientifiques n’ont pas cette prétention.

Prévoir le climat des prochains siècles est certainement une tâche ardue car, en plus des incertitudes scientifiques et techniques, il est nécessaire de tenir compte de l’évolution de la population mondiale et de sa consommation d’ énergie.
Ces facteurs sociologiques et économiques ne relèvent pas du domaine de la climatologie et compliquent notablement les prévisions

(informations tirées du livre "Evolution du climat et de l’océan" de Edouard BARD du Collège de France, que je conseille)

En se limitant au seul domaine scientifique, le GIEC (Groupe International d’Evolution Climatique), considère que l’augmentation moyenne de la température varierait de 1,6 ° à 6 ° C d’ici à 2100 et que le niveau des eaux varierait de 10 à 90 cms.

Les conséquences économiques et sociales, les risques de conflits liées aux changements climatiques et le flux migratoire important qui en découlera, voilà, à mon avis des questions importantes qu’il faudra résoudre dans l’intérêt de L’HOMME : Il faut sauver l’HOMME !

Même s’il est difficile de comprendre les changements climatiques, on peut essayer de diffuser les connaissances acquises sans entrer dans un détail nécessaire aux scientifiques mais pas obligatoirement utile pour comprendre et analyser les informations qui nous sont communiquées tous les jours, ou presque.

Pour chacun d’entre nous l’important est de comprendre de quoi il est question quant on parle de climat.
L’évolution du climat est cyclique ou pas cyclique !!! peut importe, le réchauffement est indiscutable.

Je suis persuadé qu’avec beaucoup d’observation et un peu de réflexion, c’est possible.

Pour les habitants et vacanciers dans la région, il est difficile de comprendre que l’été 2008 ait été froid et pluvieux alors que l’on continue à dire que la Terre se réchauffe.

Ca reste une interprétation personnelle : Je ne suis pas un scientifique, je suis simplement quelqu’un qui essaie de comprendre , c’est tout.
Je souhaite provoquer l’intérêt de tous avec bien entendu des solutions à mettre en œuvre pour sauver l’homme.

Ces solutions, il faut les mettre en débat, dans ce site et pas seulement.

Orage sur Sidney (©www.controlradar.org)

Nombre de visiteurs :